Chef Akrame, graffeur d’un soir…

Akrame_perf_LCAV5

Akrame Benallal en performing act.

Il est des fois où l’on tombe juste. Où l’on se persuade qu’il y a de l’art dans le simple fait d’exister, de voir, de goûter et de sentir… Tel était mon sentiment assez euphorisant vendredi soir dernier à la très belle soirée Classic Malts & Food’Art organisée dans le Marais en mode fashionista(r)s par Nicolas Julhès, le jeune « épicier-caviste-fromager » aussi dingue de whiskies, entrepreneur visionnaire, assez fou aussi pour ouvrir tout prochainement la première micro-distillerie de Paris. Il va de soi que nous ne tarderons pas à en reparler dès l’ouverture !

Akrame_perf_LCAV2

Saumon graffs

On peut dire que depuis 2005, l’évènement Classic Malts & Food’Art est bien rôdé. Les petites dégustations des whiskies s’enchaînent sans aucune fausse note, en compagnie d’un guide assez calé sur l’affaire : Talisker en amuse-bouche ou Cardhu en mignardise – accompagnés d’une bouchée signée par le chef Akrame. En plats : voici l’excellent Singleton vieilli en fût de cherry brandy, le Knockando du Speyside, et les tourbés Caol Ila ou plus connu Lagavulin d’Islay.

Akrame_perf_LCAV3

Cerise sur le gâteau ce soir-là, Akrame Benallal, une figure plus que montante des jeunes chefs parisiens dont le critique Gilles Pudlowski dit qu’« il n’a qu’un seul défaut, c’est de ne pas en avoir », déjà fier de ses deux macarons, montait sur scène avec le graffeur français Tanc, pour une performance exceptionnelle et éphémère… Amusant duel que cette confrontation entre les deux trentenaires dans un happening street-art, food-graph, baguettes-bombes de peinture, où le geste valait bien le coup d’œil de votre serviteur. Car, oui, la cuisine est bien un art horizontal et le cuisinier un artiste, mais son œuvre ne dure que le temps d’un repas, tout comme le graff vertical du graffeur ne survit qu’un temps sur les murs de la cité ou de la ville (je ne parle pas des musées-conserves)… Arts non comestible du paradoxe donc, du geste assurément.

Akrame_perf_LCAV6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *