Encore des nouilles !

Nouilles_LCAV

En gourmand et dévoreur de la vie – et des vivants aussi lorsqu’il était procureur de la République au Tribunal des flagrants délires, Pierre Desproges aimait la bonne chère… et aussi occasionnellement la chair fraîche. Lancé par la jeune maison d’édition Les échappés, qui réunit les crayons des meilleurs dessinateurs de Charlie Hebdo, l’ouvrage Encore des nouilles – chroniques culinaires signé de l’humoriste trop tôt disparu et richement illustré par Cabu, Catherine, Charb, Luz, Riss, Tignous et Wolinski, se lit d’une seule traite, sans même avoir faim !

« Encore des nouilles » regroupe une série de 17 textes publiés entre 1984 et 1985 par la très sérieuse revue Cuisine & Vins de France fondé en 1947 par le « prince des gastronomes », j’ai nommé Curnonsky (qui n’était pas tout à fait un rigolo lui ! « Étonnant, non ? » aurait dit Desproges). Il y dévoile, sous son ton habituel acerbe et affûté, un peu de son intimité gastrique, mais aussi libidinesque… On savait d’un point de vue anatomique qu’il n’avait pas sa langue dans sa poche, mais on ne se rendait pas compte qu’il excellait aussi bien dans l’art des choses qui relèvent, en gros, du dessous et du dessus de la ceinture… Comme quoi.

Livre Desproges_2LCAV

Parsemé de recettes improbables (dont la succulente « cigale-Melba »), d’Ibiza à la Normandie, de l’Aqua simplex à la pauvreté de nos connaissances œnologiques, aux rudes joies du terroir ou de l’amour à table, les sujets ne manquent pas et la plume du critique-humoriste gastronomique est alerte et volubile. Dans le lot (et Garonne), j’aime bien celle-là :

« Je ne comprends pas qu’on achète du vin sans l’avoir goûté au préalable. Il ne viendrait à personne l’idée d’acheter un pantalon sans l’essayer avant.

Alors, Dieu me tirebouchonne, ne refusez pas à votre bouche ce que vous accordez à vos fesses ».

et aussi celle-ci :

« L’homme qui s’adonne à l’endive est aisément reconnaissable, sa démarche est moyenne, la fièvre n’est pas dans ses yeux, il n’a pas de colère et sourit au guichet des Assedic. Il lit Télé 7 jours. Il aime tendrement la banalité. Aux beaux jours, il vote, légèrement persuadé que cela sert à quelque chose ».

Mais, bon, il faut bien avouer que je vous ai choisi les plus faciles… Une bonne idée de cadeau pour la fête des pères à Noël ?


Livre Desproges_LCAV

Pierre DesprogesEncore des nouilles – Chrnoiques culinaires, éditions Les échappés, 2014, 128 p.

Prix : 14,90 €

En vente dans toutes les bonnes librairies depuis le 18 septembre.

One Response to “Encore des nouilles !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.