Alain Pramil, un autodidacte en cuisine

À une centaine de mètres de la curieuse fontaine « alchimique » du Vertbois, à l’angle de la rue Saint-Martin et de la rue du Vertbois, et à deux pas des Arts-et-Métiers, le Pramil est une bonne petite adresse de quartier à retenir.

 

Alain Pramil a choisi en 2006 de jeter ses amarres dans cette rue en profonde mutation depuis seulement à peine quelques années, les bobos de tous poils ayant décidé de déloger pour longtemps certaines populations indésirables au-delà des Grands Boulevards. Après une longue carrière dans l’éducation nationale comme prof… de sciences physiques, Alain a eu le coup de foudre en visitant les locaux de cette ancienne cantine à chiches-kébabs. Autodidacte, il a voulu y réaliser un vieux rêve nourri depuis tant d’années : celui d’avoir son propre restau. Cela n’est évidemment pas donné à tout le monde et beaucoup s’y sont même cassés les dents !

Alors, qu’allait nous dire l’assiette et le service de ce tout jeune établissement déjà décoré dans la capitale du très recherché « Bib gourmand » ? La carte alléchante toute de simplicité nous a charmés, à vrai dire même ravis. Après avoir juste avant consulté la toile, on aurait malgré tout aimé découvrir plus de recettes et de nouveautés… mais pourquoi pas ?

Presque rien à redire sur le foie gras mi-cuit avec anguille fumée (voir photo ci-dessus). Alain vient du Lot et ça se sent. Bon, honnête et goûteux, pour ne pas dire original (tout comme la soupe crémeuse d’asperges blanches à la glace de foie gras). Le foie aurait juste mérité d’être servi un peu plus à température. 

Poulette de Patis, morilles et vin jaune / Onglet de veau, purée à l’huile d’olive

 

Très bon point en revanche pour le plat du jour : une poulette de Patis (une race élevée dans la Sarthe), morilles fraîches et sauce au vin jaune. Encore du classique, rien que du classique… Au dessert, le délice au chocolat met en valeur le maintenant bien connu yuzu juste confit en marmelade.

À l’arrivée, avec un service impeccable et bien sympathique, ponctué par la chaleur et la gentillesse d’Alain, un sentiment d’avoir trouvé un bon petit endroit, sans chichis ni trompettes, au prix plus que raisonnable.


Pramil

9, rue de Vertbois
75003 Paris

Tél : (33) 1.42.72.03.60

Menu entrée, plat et dessert : 30 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.