Taxi !

Taxi_jaune_LCAV

Non, nous ne sommes pas à New York, mais bien à Paris, dans le cœur du quartier chinois du 3e arrondissement. Dans son jus – zinc et carrelage ancien, peinture écaillée, quelques ardoises aux murs donnant à lire les produits de saison, le Taxi jaune est une vieille adresse puisque son enseigne existe depuis 1934. Au beau milieu de la discrète rue Chapon, ce gentil bistrot est une très bonne surprise et une vraie découverte dans ce quartier hétéroclite qui mélange à la fois grossistes chinois en maroquinerie et galeries branchées… Son succès, il le doit à sa double vitrine de cantine chic qui ne fait pas mal au porte-monnaie  et de restaurant gastro plus haut de gamme le soir. Rappelant la cuisine des grands-mères, la simplicité du menu au déjeuner (2 ou 3 viandes et un poisson au choix et de gourmandes propositions de desserts) remporte les suffrages d’une clientèle d’habitués, parmi lesquels des galeristes et artistes du coin. 

Toujours ouverte, la porte de la minuscule cuisine permet d’apercevoir de temps à autre la veste blanche du chef, car ici, ce n’est pas tout à fait un bistrot… Fils de torréfacteur, le chef Otis Lebert (c’est son drôle de nom) est de la race des globe-trotteurs, de ceux qui en ont dans le pantalon et ont bourlingué avant de jeter l’ancre… Otis choisit ce quartier comme port d’attache en 2001, dans cette tranquille rue très à l’écart de l’agitation et des éclats bruyants de l’internationale cooking fashion way of life… Après Toulouse, Deauville (auprès de son maître Bernard Bach au Puits Saint-Jacques à Pujaudran dans le Gers), Porto Vecchio, le voici en Angleterre, en Belgique et en Italie, auprès de chefs étoilés. Plutôt que de prendre l’autoroute, Otis préfère les chemins de traverse… La bistronomie lui va comme un gant.

Si on avait un petit bémol, ce serait la taille des portions de poissons… toujours un peu courte (sans doute bonne pour quelque jeune fille au régime) et de cuisson un peu large, des vins servis au verre ou en pichet qu’il serait bon de revoir, mais, mais… à ce prix-là, on y retourne, encore et encore, le sourire aux lèvres et la mine ravie. Ah oui… toujours discrètes et posées nonchalamment sur le bord de votre soucoupe, les mignardises maison accompagnent le café selon l’humeur du chef… Une petite gâterie dont le goût et le parfum signent décidément une maison pas tout à fait comme les autres. 

taxijaune2

 


taxijaune1Le Taxi jaune
13, rue Chapon, Paris 3e

Tél : (33) 1 42 76 00 40

Déj. : entrée + plat ou plat + dessert pour 14,90 €

Dîner : carte autour de 40 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *