Tarte Tatin façon Christophe Michalak

Tarte_Tatin_Michalak_LCAV1Tout le monde connaît aujourd’hui l’acte manqué des sœurs Tatin dans leur cuisine de Lamotte-Beuvron en Sologne, et comment cette tarte cuite « à l’envers », mais qui se déguste « à l’endroit » est devenue un classique de la cuisine. Depuis quelques années, l’arôme ou le goût « Tatin », alliant celui des pommes et du caramel, est même rentré dans le vocabulaire de l’agroalimentaire, signe d’un succès populaire et d’une démocratisation de ce dessert gourmand. Les déclinaisons en salé, en entrées ou en accompagnements ont même envahies les tables de certains restaurants. Bref, disons le carrément : la tarte Tatin n’est pas ringarde et est plutôt tendance… Qu’on se le dise ! Pour ma part, saison des pommes oblige, j’ai un grand faible pour cette version signée Christophe Michalak. Le caramel réalisé à sec est une trouvaille d’après moi, et je ne le brûle plus comme par le passé… Si les 500 g de beurre affolent un peu au début, cela donne, avec la vanille de Madagascar (un petit complément de mon invention qui n’est pas dans la recette originale de Christophe Michalak) un parfum et un goût unique à cette tarte magique. De quoi se mettre la tête à l’envers !

  • ½ l d’eau
  • 500 g de beurre ½ sel
  • 500 g de sucre semoule
  • 1 gousse de vanille de Madagascar
  • 8 pommes à cuire (par exemple Reinettes grises du Canada)
  • 200 g de sucre semoule (caramel)
  • 1 disque de pâte feuilletée

Éplucher, épépiner et couper les pommes en quartiers. Porter à ébullition, l’eau, le beurre coupé en petits dés, la gousse de vanille ouverte et le sucre semoule dans une casserole. Plongez-y les quartiers de pommes. Baisser le feu et faire pocher les pommes pendant une dizaine de minutes. Elles ne doivent pas s’écraser. Les ressortir délicatement à l’aide d’une écumoire.

Tarte_tatin_Michalak_LCAV2Réaliser un caramel à sec sans ajouter d’eau. Le secret consiste, à feu vif, à ajouter petit à petit le sucre dès le début de la coloration du sucre et à ne pas le mélanger avec une cuillère ou une spatule, mais à tourner la casserole pour incorporer peu à peu le sucre au caramel fondant. On obtient ainsi un beau caramel (voir photo). Verser à chaud le caramel dans un moule à manqué antiadhésif et le répartir en tournant le moule sur toute la surface. Laisser refroidir.

Tarte_tatin_Michalak_LCAV3Répartir uniformément les quartiers de pommes sur le fond de caramel en les serrant bien. Recouvrir l’ensemble avec le disque de pâte feuilletée, piqué avec une fourchette. Veiller à pincer les bords de la pâte sur le rebord du moule pour éviter que la pâte ne se rétracte à la cuisson. Enfourner à four chaud à 180 °C pendant 30 minutes. Laisser refroidir. Petite astuce personnelle pour un démoulage réussi : vous placez le moule directement sur le feu 10-15 secondes pour ramollir le caramel qui a tendance à durcir et à coller les pommes au fond de votre moule… Démoulage garanti ! Cela a en plus l’avantage de tiédir la tarte qui n’en est que meilleure… Vous pouvez servir cette tarte avec une crème chantilly « maison », et, pour les plus gourmands, avec une boule de glace vanille… Bon appétit !

10 Responses to “Tarte Tatin façon Christophe Michalak”

  1. What a fantastic apple dseert. I have 3 apple trees in my back yard and loads of apples this year, so I am looking for some great ideas. Thanks for sharing this one.*kisses* HH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *