Suprêmes de volaille aux fraises

Voilà bien une recette improbable, presque contre-nature… A la voir, on pourrait croire que c’est une plaisanterie : on hésite entre un dessert et autre chose mais quoi ? Les aficionados de la fraise s’y retrouveront en tous cas (les petites filles sûrement !). Le moelleux de la volaille, des fraises juste cuites à la minute, parfumées et suaves, et la sauce généreuse à la crème au jus de fraises en ont fait fondre plus d’un… Un plat de saison rose flashy au goût somme toute d’un classique rassurant  !!!

Ingrédients pour 4 personnes

  • 4 blancs de volaille (ou de pintade)
  • 25 cl de crème fraîche
  • 1 c à s de cognac
  • 1 c à s de porto blanc
  • 500 g de fraises
  • 1 échalote
  • 75 g de beurre demi-sel
  • 1/2 c à c de poivre de Sichuan
  • Huile d’olive vierge extra
  • Vinaigre balsamique
  • Sel
t

Préparation

Faire revenir les suprêmes de volaille au beurre jusqu’à leur faire prendre une belle couleur. Saler et poivrer assez généreusement. Réservez-les au chaud. Retirer un peu de la graisse de cuisson et faire revenir à feu doux l’échalote émincée. Déglacer l’ensemble au cognac et au porto blanc, avant d’incorporer la crème fraîche. Laisser cuire à petit feu pour épaissir la sauce. Pendant ce temps, éplucher les fraises en enlevant le pédoncule. Laissez-les entières et lavez-les à grande eau. Faire revenir les fraises dans une casserole avec un peu d’eau à feu réduit (elles doivent juste commencer à se ramollir et à compoter). Ajouter un filet d’huile d’olive et quelques gouttes de vinaigre en fin de cuisson. Filtrer le jus de cuisson des fraises et incorporez-le en partie à la sauce à la crème. Remuer et continuer la cuisson de la sauce à petit peu tout en y ajoutant le poivre de Sichuan (ce poivre ajoute une fraîcheur extraordinaire au plat). Maintenir les fraises au chaud juste tièdes.

Présentation
Napper l’assiette de votre sauce rose… surprenante ! Y déposer les suprêmes. Parsemez-les d’un peu de poivre de Sichuan pour le goût et le croquant. Servir éventuellement avec un riz blanc (moulé dans un petit récipient genre « tasse » qui accentue l’aspect « dessert ») dans lequel vous incorporez un peu du jus des fraises qu’il vous reste. Déposer dans l’assiette à la dernière minute  les fraises juste tièdes et déguster aussitôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.