Patrick Roger hyperbooké

Samedi dernier à la librairie La Hune du boulevard Saint-Germain, il m’a pris une envie irrépressible de me faire dédicacer le dernier livre de Patrick Roger, le chocolatier qui monte, qui monte…, intitulé du titre un peu curieux de Patrick Roger, En quête de chocolat… Pourquoi ? Parce Patrick est un mec plus que sympa, que je le connais depuis au moins 7 ans, que j’aime ses chocolats-bonbons, ses orangettes, et peut-être aussi parce qu’il y a une de mes photos dans son dernier ouvrage…

Cliquez pour agrandir !

Je me suis donc dirigé entre les touristes en mal d’existentialisme sartrien, de volageries vianesques, frôlant les badauds devant un orchestre de jazz aux cheveux blancs jouant de vieux thèmes de Sidney Bechet (prononcez « Béché » à la manière de la Nouvelle-Orléans SVP) vers l’une des rares librairies survivantes de ce quartier disneyrisé bling-bling… Arrivé à destination, j’ai aperçu Patrick qui m’a tout de suite salué à sa table de dédicaces, coincé entre des chocolats et ses admirateurs. Pas un temps à mettre un chocolatier dehors avec ces 24 degrés au soleil en ce mois de mars. Patrick a beaucoup travaillé sur cet ouvrage qui résume toute sa vie d’artisan précieux, d’artiste un peu fou, de sculpteur un brin provocateur, propriétaire de ses 8 boutiques dont la dernière a osé s’installer dans une des capitales mondiales du chocolat, Bruxelles. Un mec libre en fait. Le livre frappé à ses armes vertes et noires résume en 7 chapitres et en 184 pages largement illustrées (ben oui, il y a une photo à moi !) sa vie et son œuvre de MOF hors des sentiers battus et du classicisme des chocolatiers-pâtissiers. Un beau cadeau pour tous les amoureux du chocolat assurément. Et comme aurait pu dire Patrick Roger : « Que du bonheur ! ». Ah au fait, il sort demain !


Patrick Roger, en quête de chocolat par Patrick Roger et Jean-Marc Dimanche, Éditions du Chêne, 184 pages.

Prix : 45 €

Sortie le 27 mars 2012

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *