L’œil et l’estomac : la photo culinaire

Étonnant que nos ami(e)s blogueurs et blogueuses ne se soient pas plus manifesté(e)s au sujet de cette dernière petite nouveauté qui manquait dans nos bibliothèques ! Surtout lorsque l’on connaît la part de plus en plus importante réservée aux images dans l’édition culinaire à ce jour (souvent au détriment des textes d’ailleurs) ! 
Philippe Barret a réalisé ici un livre concis, précis, rempli de trucs et d’astuces de pro pour parfaire ses connaissances photographiques en matière culinaire. Petits exemples parlant : au chapitre très instructif intitulé « Ne pas avoir peur de tricher », saviez-vous faire un espresso sans machine, une fumée sans feu, un cake avec des fruits confits bien placés ou rougir l’intérieur d’une figue blanche ? Non, je suppose…

Résultat : un petit livre assez complet qui fait le point sur la question autant pour les amateurs, les étudiants en photographie que pour les professionnels. Et comme nous le savons tous : qu’est-ce qui fait plus envie de préparer une recette qu’une photo alléchante et gourmande ? La nourriture, ça passe autant par les yeux que par… l’estomac !


Photo culinaire par Philippe Barret, éditions Eyrolles, 160 pages, parution mars 2011

Prix : 27 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.