Le nez dans le vent

Un petit parfum de vacances comme qui dirait… Oui, mais nous sommes toujours sur le terrain. Preuve en est cette curieuse expérience de nose test menée à près de 300 km/h dans le TGV en provenance de Paris vers Marseille. Pour faire découvrir aux voyageurs SNCF sa nouvelle gamme de gels douche « Cueillettes fruitées », Le Petit Marseillais (marque centenaire des laboratoires Vendôme rachetée en 2006 par le groupe américain Johnson & Johnson) a décidé de frapper un grand coup dans les IDTGV du 14 juillet au 6 août. 

Après annonce d’un concours « parfums » par le contrôleur de la rame, je me dirige au bar pour tester ces merveilles fruitées proposées par la marque au petit matelot. 5 petits pots anonymes devant moi, j’hume ces gels douche près d’une charmante hôtesse toute de rayée vêtue et surmontée d’un panama. Ah la Provence ! Ces senteurs inoubliables de pomme/rhubarbe (tiens, je ne savais pas la rhubarbe particulièrement provençale !), d’abricot/basilic, de framboise/pivoine, de melon/pastèque et d’orange/coing… Après près de 7 mois d’entraînement auprès des plus grands parfumeurs, j’arrive tant bien que mal à reconnaître ces odeurs banalisées, sucrées comme un esquimau et assez écœurantes au final. La charmante hôtesse m’offre un flacon et me demande de signer le livre d’or. Cette expérience aura au moins eu le grand intérêt de mettre en action, le temps d’un voyage, cet organe si souvent mis au placard.  Est-ce le signe d’un regain d’intérêt pour notre nez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *