Le gigot bitume

Gigot_bitume_LCAV1L‘odeur âcre du bitume me parvient aux narines… Juste une soirée d’architectes, ce soir, entre copains et collègues, quelque part dans le Marais, le temps de faire une petite collation dans le respect de la tradition presque éteinte (sans jeu de mots) du « gigot bitume »*… 

 

 

Vraie « street food » de l’asphalte, happening culinaire hors-normes qui ne dénoterait pas au Palais de Tokyo ou dans les plus grands musées d’art contemporain du monde, la recette du gigot bitumenaît, aussi bizarre que cela puisse paraître quelque part en France, il y a près d’un siècle, dans les fumerolles des fins de chantiers de gros-œuvre… Les maîtres-bitumiers, mettant hors d’eau en terrasse le bâtiment en fin de chantier par ce procédé, et signant ainsi le début d’une nouvelle vie de leur construction, conviaient jusqu’à peu toute leur confrérie, architectes compris, à un festin peu banal. Le « gigot bitume », mais aussi la « saucisse de Lyon bitume » (entre autres)  étaient nés !

 

 

Le principe est assez simple : il suffit de faire mariner la viande de gigot 48 heures avant dans une marinade d’herbes et de vin blanc, avec pourquoi pas un peu de tomates, et de l’enfermer le plus hermétiquement possible dans de papier aluminium sur 3 ou 4 couches, puis de papier sulfurisé. Autrefois, l’enveloppe était close par du papier craft scotché… Les paquets sont ensuite plongés directement dans le bitume bouillant ou juste frémissant à 180 °C pendant trois-quart d’heure ou une heure suivant la quantité de viande. Résultat garanti et testé. Un moelleux en bouche incomparable et une grande délicatesse de goût assez unique en fait. Bon appétit !

 

 

*L’évènement était organisé par l’agence Alexandre Hordé Architectes dans le cadre de journées portes ouvertes. 

2 Responses to “Le gigot bitume”

  1. j’en ai longuement entendu parlé avec un ami qui travaille dans le bâtiment ; il paraît que c’est délicieux !

    • Bonjour Lou ! Effectivement, le gigot bitume est une rareté. Le goût et surtout la grande tendresse de la viande sont incroyables. A bientôt sur Le coeur au ventre et merci pour ce commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *