Souvenir de Robuchon

C’était en février 2007. Je venais d’être embauché pour le numéro 2 comme secrétaire de rédaction du magazine « Cuisinez comme un chef » créé cette même année par Joël Robuchon, en collaboration avec Alain Ayache, grand patron de presse, et ...

Pilgrim : le petit coin de paradis de Terumitsu Saito

Petit frère de Neige d’été du chef Hideki Nishi dont nous avions déjà parlé ici dès son ouverture en 2014 – et depuis lors distingué d’un macaron Michelin en 2016, Pilgrim a ouvert ses portes le 25 janvier dernier à deux ...

Paul Bocuse, la fin d’une histoire

M. Paul n’est plus.

Je n’ai jamais fait le pèlerinage à Collonges-au-Mont-d’Or et je le regrette presque déjà. Cela fait bien dix ans que je redoute secrètement ce jour. Celui où la cuisine française ne sera peut-être ...

Breizh : la Bretagne de Thierry Breton

Autant le dire tout de suite (au risque de paraître chauvin vu que je suis aussi Breton que lui, né comme lui à Rennes six mois après lui) : nous aimons depuis longtemps tout ce que fait le chef Thierry Breton, ...

On en pince pour Pessic

« Pessic » – « pincée » en catalan – est une nouvelle adresse qui vient de surgir à Paris début juin rue du Temple, comme un champignon dans un coin du Marais plutôt assoupi habituellement. Après la disparition il y a ...

Un autre monde chez M. Vong

La Chinese Food Week organisée pour la 4e année par l’Association des jeunes Chinois de France s’étant achevée dimanche, nous voulions rendre un hommage assez ému à l’une des meilleures adresses du genre à Paris. Osons l’affirmer, l’offre des restaurateurs asiatiques ...

Le Villaret : 25 ans de pure bistronomie

Il y a ceux qui connaissent et puis il y a les autres. Le Villaret fait partie des adresses confidentielles parisiennes sans site internet dédié, sans communication, sans pub ni de photos de chef à tous les étages. À vrai ...

Connaissez-vous « Table » de Bruno Verjus ?

La première fois que j’ai débarqué chez « Table », la gourmande et généreuse adresse de Bruno Verjus, j’y ai croisé le chef doublement étoilé Jean Sulpice, bien éloigné de ses pianos de Val Thorens. La seconde fois, c’était le vigneron « raisonné » ...